Le plateau de Puyricard et le risque inondation

 

Le plateau de Puyricard se situe aux confins du bassin versant de la chaîne la Trévaresse ; il est traversé par la rivière La Touloubre et ses affluents.

Il a connu de nombreux épisodes d’inondation dus d’une part à notre climat et aux pluies brutales dites « méditerranéennes » et d’autre part à la déclivité du terrain (bassin versant de la Trévaresse).

 

Le risque inondation a été aggravé dès les premières urbanisations des années 80 jusqu’à donner lieu à un état de catastrophe naturelle en 1993 avec des conséquences désastreuses dans notre zone.

 

Depuis rien n’a été fait pour prévenir et gérer le risque inondation : à contrario une urbanisation frénétique s'est emparée de notre secteur.

 

Les enjeux sont importants : le PLU prévoit sur le plateau de Puyricard une augmentation de 1400 logements vis-à-vis des 4200 logements existants à ce jour, cinq OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation) et une zone de densification urbaine.

 

 

Le risque inondation, notre constat à ce jour 

 

Aucune étude complète n’a été menée sur notre zone, a fortiori aucun ouvrage de prévention réalisé.

 

A contrario :

 

  • Les 17 communes traversées par la Touloubre ont toutes effectué des études et des aménagements pour éviter qu'une telle catastrophe ne se renouvelle, la 18eme (Puyricard) est défaillante. Il est légitime de se poser la question, pourquoi ?

 

  • Une étude menée en 1995 sur un des affluents de la Touloubre, la Fauchonne, propose des mesures de prévention du risque (notamment un bassin de rétention en amont de la Fauchonne). Elle a été reprise par une étude de la SOGREAH en 2004 commanditée par le syndicat de la Touloubre : elles sont restées sans suite.

 

  • Un bassin de rétention, en aval de la zone, a cédé en 1993 et a créé une vague dévastatrice. Il a été reconstruit à l’identique et représente le même danger.

 

  • Les études (marché 2012-08) attribuées par le syndicat de la Touloubre à Ingérop le 22 Mars 2014 sur notre secteur n’ont pas été lancées avant l’approbation du PLU d’Aix en juillet 2015 ; elles n’ont pas non plus été intégrées dans les révisions du PLU en 2018. Il est toujours légitime de se poser la question, pourquoi ?

 

  • Monsieur l’adjoint au maire d’AIX délégué à l’urbanisme  nous annonce dans son courrier du 6 avril 2018... « il est possible, sur la base d’éléments récemment fournis par le syndicat de la Touloubre, que l’aléa inondation que nous avons pris en compte et qui a été validé par l’Etat, ne soit pas tout à fait exact ».  Pourtant la carte risque de notre secteur, la CRI N°5 n’a pas été modifiée.

 

  • Les calculs et cartes pris en compte dans le PLU en vigueur minorent le risque sur notre zone. De nombreuses photos et témoignages démontrent cette minoration. Nous avons déjà adressé des courriers aux différents services de la mairie d’Aix et de la préfecture à ce sujet.

 

  • Les dispositions réglementaires du PLU d’AIX approuvé en Juillet 2015 ne sont pas appliquées. Par exemple, un permis, PC 13001 16 J 0349, a été accordé pour 32 logements en zone inondable, zone des PHE (Plus Hautes Eaux). Ledit permis accordé, passe également outre le témoignage d’un voisin attestant la hauteur d’eau très élevée sur ce terrain en 1993 (sauvetage d’un enfant). Ledit permis fait l’objet de retrait gracieux début 2019.

Association Loi 1901   -   N° W 131009667

Visiteurs